Raccourcis

    La célèbre « reine des voleurs » de la Côte d'Azur

    Il y a un peu plus d'un siècle, l'une des plus grandes célébrités du monde était un charmant et beau voleur qui ciblait les riches de la Côte d'Azur. Son arrestation a fait sensation dans le monde entier.

    La célèbre "reine des voleurs" de la Côte d'Azur - histoire des voleurs de la Côte d'Azur2
    La Comtesse de Monteil, née Amélie Condemine, sur une photo non datée publiée peu après son arrestation en 1908.

    Pour un voleur de bijoux et un escroc, l'atmosphère de la Côte d'Azur à l'époque aurait été irrésistible, pleine de marques riches attirées par la popularité de la région auprès de la famille royale et de la proximité. Casino de Monte-Carlo.

    La comtesse était un maître du déguisement et de la tromperie, et elle changeait souvent d'apparence et d'identité pour éviter d'être détectée. Elle assistait fréquemment à des fêtes et à des événements somptueux sur la Côte d'Azur, où elle se mêlait et se mêlait aux riches et célèbres. Une fois qu'elle avait gagné la confiance de ses victimes, elle volait leurs objets de valeur, y compris des bijoux, de l'argent et d'autres objets de valeur, souvent sans qu'elles s'en rendent compte jusqu'à ce qu'il soit trop tard.

    Elle aurait contrôlé un groupe de voleurs qui prenaient des identités tout aussi grandes, se faisant passer pour un diplomate italien ou le fils d'un riche armateur. Lorsqu'elle séjournait dans un hôtel ou voyageait sur un bateau à vapeur, elle observait ses compagnons de voyage et calculait leur valeur en tant que cibles : un carnet détaillant ses évaluations a été découvert lors d'une perquisition dans son appartement parisien après son arrestation.

    La comtesse était largement admirée et respectée par ceux qui la connaissaient. Elle était connue pour sa beauté, son intelligence et son esprit, et de nombreuses personnes étaient attirées par sa personnalité charismatique.

    Pendant deux décennies, la comtesse de Monteil avait ciblé des personnes fortunées sur la Côte d'Azur, volant des bijoux, de l'argent et d'autres objets de valeur tels que des peintures et des antiquités.

    Ce qui rend ses exploits extra-impressionnants, c'est qu'à l'époque, la noblesse française était une société très fermée. La pseudo-comtesse risquait de se trahir simplement en ne sachant pas prononcer correctement tel nom.

    En 1892, la comtesse de Monteil avait attiré l'attention de la police française en raison de 4 années de vols étrangement fortuits dans les hôtels où elle était cliente. Malgré cela, cet escroc élégant a continué à opérer autour de la Méditerranée pendant encore 16 ans avant son arrestation.

    Aux petites heures du matin, elle pénétrait par effraction dans la chambre d'hôtel de sa cible, empochait ses objets de valeur, puis s'éclipsait à nouveau, sans être détectée. Au procès, aucun des bijoux en sa possession n'a été identifié comme volé, ce qui suggère qu'elle et son réseau de voleurs travaillaient avec des bijoutiers clandestins qui achetaient les biens volés ou plaçaient les pierres précieuses dans de nouveaux décors méconnaissables pour leurs propriétaires.

    L'un des braquages les plus célèbres de la comtesse a eu lieu lors d'une soirée à Monaco, où elle a réussi à voler un collier d'une valeur de plus d'un million de dollars. Elle a également volé une grosse somme d'argent à un riche homme d'affaires dans un casino de Nice, ainsi qu'un tableau très précieux à un collectionneur de Cannes.

    Les journaux ont souligné son courage et son audace, comme lorsqu'elle a braqué à trois reprises le même banquier suisse. La troisième fois, il s'est réveillé et a donné l'alarme, mais elle a couru vers sa chambre, où elle a fait semblant de dormir et n'a jamais été soupçonnée.

    À une autre occasion, un hôtel l'a accusée ainsi qu'un complice de vol; le couple a combattu l'accusation devant le tribunal et a remporté un procès en diffamation contre l'hôtel. Alors qu'elle était une criminelle trompant les riches, elle était également décrite comme une femme du peuple. Le Petit Parisien a noté que sa femme de chambre l'aimait et la respectait, et qu'elle était une généreuse pourboire.

    La célèbre "reine des voleurs" de la Côte d'Azur - French riviera thief history22
    Hôtel Impérial de Nice, lieu de l'arrestation de la comtesse de Monteil. Le bâtiment est aujourd'hui un lycée.

    Après des années de poursuite, la police française était sur le point d'arrêter sur le fait la soi-disant comtesse de Monteil. Aux heures précédant l'aube du 8 mars 1908, la célèbre Promenade des Anglais de Nice, animée pendant la journée, était calme. Il en était de même pour les couloirs de Hôtel Impérial de Nice. Dans un couloir somptueux, une femme en noir se déplaçait sans bruit dans des chaussures à semelles de feutre, se fondant dans l'ombre. Elle portait un voile noir qui enveloppait ses traits et portait un ensemble de crochets en argent. Mais cette fois, elle a été suivie par la police, qui l'a rattrapée lors de sa fuite et l'a arrêtée sur les bords de la Baie des Anges.

    La capture de la comtesse de Monteil a fait immédiatement sensation dans les médias, faisant la une des journaux internationaux. Les rapports ont souligné sa beauté et sa ruse, la qualifiant de « la souris de l'hôtel » et de « reine des voleurs ». Une couverture mondiale exhaustive a détaillé ses somptueuses robes de soirée en dentelle et ses bagages d'armoire coûteux.

    Après son arrestation, la comtesse est devenue une sorte de héros populaire dans les médias. L'inégalité des revenus dans la France du début du siècle a peut-être coloré son image. "Il semble qu'à chaque fois que la société est dans un état de crise et de flux économiques, le cambrioleur devient soudainement ce personnage emblématique et glamour du méchant", explique l'historienne Eloise Moss. "Je pense que cela agit comme un commentaire politique très important, une insatisfaction face aux inégalités économiques, et aussi une façon de s'imaginer dans un style de vie différent, plus illicite et aventureux."

    L'histoire de la comtesse de Monteil s'est répandue dans les nouvelles comme un récit édifiant sur les dangers de la confiance des étrangers, en particulier ceux qui semblent être charmants et charismatiques. C'était une histoire salace qui mettait en lumière la cupidité et l'excès de l'élite riche de la Côte d'Azur à cette époque. C'était choquant qu'ils soient prêts à baisser leur garde face à un voleur aussi habile et rusé.

    Le glamour de la Côte d'Azur était bien loin de là où a grandi la future reine des voleurs, née Amélie Condemine. Son père était boucher dans la ville rurale de Mâcon, en Saône-et-Loire, au centre de la France, principalement connue pour ses vignobles. À 18 ans, elle épouse Ulysses Portal, négociant en vins de 14 ans son aîné, et le couple s'installe à Paris.

    On sait peu de choses sur cette période de sa vie, mais la presse rapporte qu'après dix ans de mariage, le couple s'est séparé et qu'elle a déménagé aux États-Unis. Les seuls indices de ses activités sont des photographies que la police a trouvées plus tard parmi ses affaires, qui la montraient en compagnie de l'élite new-yorkaise – et même dans les airs dans une montgolfière – selon les médias.

    En 1888, elle revient en France, se faisant appeler la Comtesse de Monteil, et commence sa frénésie criminelle qui durera deux décennies. Cependant, sa chance a fini par tourner et elle a été arrêtée et condamnée à 10 ans de travaux forcés pour ses crimes. Elle a fait appel de la décision, mais sa demande a été rejetée.

    La pseudo-comtesse n'a jamais avoué ses crimes, insistant tout au long de son procès sur le fait que ses bijoux et son argent étaient des cadeaux d'un grand espagnol et d'un pacha égyptien, entre autres.

    Après avoir été reconnue coupable et condamnée, elle a glissé hors de la conscience publique et est revenue dans l'ombre. Bien que les archives confirment qu'elle a été libérée de prison en 1918, son sort est inconnu...

    Le contenu est légalement protégé.

    Vous avez un conseil ? Envoyer un e-mail à [email protected]

    ChercherArchive
    X
    ar العربيةzh-CN 简体中文nl Nederlandsen Englishfr Françaisde Deutschit Italianopt Portuguêsru Русскийes Español